Télécharger
la biographie complète
Joseph BELMONT
(1928 – 2008)
Joseph BELMONT, architecte de l’église Sainte Bernadette à Dijon, s’est éteint le 13 mars 2008, à l’âge de 80 ans. Né à Grenoble en 1928, il est formé à l’Ecole nationale supérieure des Beaux Arts de Paris dont il sort diplômé par le gouvernement en 1952. Cet architecte, peu connu du grand public, n’en fût pas moins l’un des inspirateurs majeurs de la politique architecturale en France dans les années 1970-1990. Son parcours professionnel est particulièrement riche et atypique.
 
En 1956, il est architecte en chef des Bâtiments civils et palais nationaux. En 1958, il devient architecte en chef des résidences présidentielles et restera architecte de l’Élysée du Général de Gaulle jusqu’à la fin du deuxième mandat de François Mitterrand. De 1954 à 1956, il construit,  avec Jean Demaret, l’ambassade de France au Japon et réalise plusieurs chancelleries pour le ministère des affaires étrangères.
 
En s’inspirant des murs-rideaux (mur-rideau : mur extérieur non porteur, dont la seule fonction est de protéger un espace du milieu extérieur) mis au point par Jean Prouvé, Joseph Belmont utilise la technique contemporaine du béton, de l’acier et du verre pour réaliser des édifices comme l’église de Bonnecousse à Mazamet (Tarn) entre 1958 et 1960 et l’église Sainte Bernadette de Dijon entre 1962 et 1964, qui mettent en œuvre des éléments industrialisés.
 
En outre, dès 1971, avec d’autres architectes du groupe des « pré-réformateurs », il a largement contribué au renouveau du logement social à travers les programmes d’architecture nouvelle (PAN).
 
Entre 1978 et 1981, on lui confie la direction de l’architecture au sein du nouveau ministère de l’environnement et du cadre de vie. De 1988 à 1994, Joseph Belmont sera président de la mission interministérielle pour la qualité des constructions publiques.
 
Jusqu’en 1995, il a exercé un rôle de conseiller, officiel ou non, pour tout ce qui concerne la production française. Il a directement participé aux grands travaux de la Bibliothèque de France et de l’Arche de la Défense, tout en participant à un nombre impressionnant de jurys.
 
« Un véritable architecte se choisit pour ses réalisations, sa vraie valeur, son esprit créateur, sa compréhension, et surtout son talent et sa personnalité », écrivait, en 1964, le Père Paul Vinceneux, curé-bâtisseur de l’église Sainte Bernadette. Joseph Belmont réunissait toutes ces qualités. C’est pour cela qu’il avait été retenu, parmi seize autres candidats, pour la réalisation de la nouvelle église des Grésilles.
 
Source : Bulletin paroissial, mai 2008
 
Formation
* Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts (1946 – 1952)
* Stages au Service de l’Urbanisme du Maroc (1951) et aux Ateliers Jean Prouvé à Nancy (1952)
* Pensionnaire de la Maison Franco-Japonaise à Tokyo (1954 – 1956)
 
Titres et fonctions
* Architecte diplômé par le Gouvernement (1952)
* Architecte en chef des Bâtiments Civils et des Palais Nationaux ( 1956)
* Architecte en chef des Résidentielles Présidentielles (1958-1978)
* Architecte conseil du ministère de l’Equipement (1972-1978)
* Directeur de l’architecture (1978-1982)
* Président de l’Etablissement Public pour l’Aménagement de la Défense (1982-1986)
* Conservateur du Domaine National de St Cloud (1982-1992)
* Président de section au Conseil général des Ponts et Chaussées (1988-1993)
* Président de la Mission pour la qualité des Constructions Publiques (1988-1994)
* Inspecteur Général de la Construction (1982-1994)
 
Principales réalisations
* Ambassade de France à Tokyo (1954-1956) avec Jean Démarret
* 25 écoles industrialisées (1958-1965) avec Maurice Silvy
* Centre culturel international à Paris (1960-0975)
* Consulat général de France à Düsseldorf (1962-1964)
* Palais d’été du Président de la république gabonaise à Libreville (1975-1979) assisté de Jean-Paul Gautron
* Ecole Nationale Normale d’apprentissage de Nantes (1975-1977)
* Lycées industrialisés avec Jean Prouvé
* Pavillon de la France à Osaka
* 3 hôpitaux industrialisés en France, bureau d’études SEDIM avec Jean Swetchine
* Ambassade de France à Moscou (1976-1979) assisté de Jean-Paul Gautron
* Siège des AGF à Paris avec Pierre-Paul Heckly
* Aménagement de la côte Aquitaine, secteur de Lacanau-Carcans (1972-1978)
* Usine de séparation isotopique du Tricastin (1975-1978)
* Premier prix du concours pour le ministère de l’Education Nationale (non réalisé) (1972)
* Lauréat du concours Programme Architecture Nouvelle (1974)
* Concours d’architecture pour le site de la Villette avec Jean Prouvé (1977)
* Hôpital de l’université Ain Shams au Caire, Egypte (1978-1984)
 
Construction de 9 églises situées à
- Dijon (premier prix de concours), église Sainte Bernadette
- Mazamet : Mazamet-Aussillon - église du Sacré Cœur de Bonnecousse – http://catholique-tarn-cef.fr/spip.php?article2031
- Douai : église Notre Dame de Lourdes – 1963 – actuellement salles de soins du centre médico-social précoce
- Saint Etienne : Le Chambon-Feugerolles, église de Cotatay – 1963 – patrimoine du 20siècle
-Font- Romeu, Rodez
- Strasbourg : église de la Très Sainte Trinité - http://paroisses-catholiques-esplanade.net
- Hangenbieten : agglomération de Strasbourg – 1966 – église construite pour supprimer le simultaneum, les protestants conservant l’église ancienne – lien avec photothèque
- Paris (1959-1970) – couvent Saint Jacques : http://www.dominicains.fr/content/view/infocouvent/427
 
Grandes opérations
* Président du jury du concours pour l’Institut du Monde Arabe (1982)
* Responsable du concours pour l’Arche de la Défense : organisation du jury, mise en place de l’équipe de conception, coordination des premières études (1983)
* Direction du jury du concours pour la Bibliothèque Nationale de France (1984)
* Vice-Président du jury du concours pour le Centre des Conférences Internationales (1985)
*Membre du jury du concours pour le Collège de France (1985)
* Président de l’association pour l’axe majeur de Cergy-Pontoise
* Président de l’association Française pour le renouveau du Chiado : aménagement d’un musée d’art contemporain à Lisbonne (1990-1994)
 
Activités de conseil
* Interventions dans les opérations suivantes :
* Rénovation du centre historique de Saint Denis
* Rénovation de la cité-jardin du Plessis-Robinson
* Rénovation du secteur des usines Renault à Boulogne-Billancourt
* Prolongation de l’Axe historique de la Défense
* Tracé du TGV Nord
* Aménagement de la ZAC Stanislas-Meurthe à Nancy
* Aménagement du quartier des gares à Lille
Aménagement du Mont Saint Michel
* Création de l’espace européen à l’Exposition Internationale de Séville
* Construction d’un nouveau secteur d’affaires à Shangaï
* Restauration du siège de l’Unesco à Paris
 
Enseignement
Professeur assistant à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts (1962-1969)
Président du collège des enseignants d’une unité de l’Ecole Nationale supérieure des Beaux arts (1966-1968)
Professeur à l’Ecole Nationale du Patrimoine
Professeur invité à l’université de Waseda à Tokyo (1993-1994)
Ouvrages publiés : voir bibliographie
 
Distinctions :
Commandeur de la Légion d’honneur
Commandeur de l’ordre national du Mérite
Commandeur de l’ordre des Arts et Lettres
 
Sources :
-« Joseph Belmont, parcours atypique d’un architecte » - Christine DESMOULINS (Editions PC – décembre 2006)
-Article du « Monde » (30 et 31 mars 2008) : JOSEPH BELMONT
-Cité de Chaillot : http://www.citechaillot.fr/ressources/expositions_virtuelles/portraits_architectes/biographie_BELMONT.html
et:http://archiwebture.citechaillot.fr/fonds/FRAPN02_BELJO
AccèsFaire un donMentions légales 
HistoireArchitectureVisiterMédiathèqueEvénements