Première phase de réhabilitation de certains immeubles et d’amélioration du cadre de vie.
 
Etudié dès 1980 et engagée en 1983 avec l’aide de l’Etat selon la procédure HVS (Habitat et vie Sociale) et qui se poursuit jusqu’en 1997-2000 selon la procédure DSQ (développement social des quartiers) puis Contrat de Ville. Au cours de cette période on note de nombreuses réalisations selon des formes différentes.
 
Réhabilitation-extension :
1989- Immeuble Gutenberg (R+4) réhabilité avec extension d’alvéoles en saillie pour accroitre la superficie des logements (80 unités).
 
Réhabilitation et remise aux normes :
1986- Immeuble Paul Bur (R+9)  145 logements avec amélioration des circulations verticales par ajout de 2 ascenseurs placés à chaque extrémité du bâtiment et adaptation et mise aux normes des logements.
1986-87- Même type d’intervention sur la Cité des Lochères ou encore réhabilitation de la Cité Billardon.(1987-88), Berthelot (1985), Boutaric (1988-89), Réaumur (1988-89), Joliot-Curie, Nobel, Magellan, Lalo, Kipling, etc.
 
Construction complémentaire
1987- Edification de l’Immeuble Castelnau (R+4) 44 logements,
 
Démolition pour reconstruction
1985-86 – Immeuble Champollion (R+4) de 100 logements remplacés par deux bâtiments parallèles de R+2 de 97 logements.
1988-89  - Immeuble Jean XXIII (R+4) de 103 logements construits à la place des bâtiments Henri Chrétien.
1992- Implosion de la Cité Epirey
2000- Déconstruction et implosion de l’immeuble des Lochères
Le quartier des Grésilles a connu une phase de réhabilitation dans les années 80 - 90
(c) ICOVIL
AccèsFaire un donMentions légales 
HistoireArchitectureVisiterMédiathèqueEvénements